96-©Isabelle-Souchet-2018

Il y a quelque chose de rond et d'enfantin dans la forme de cette fleur, presque de naïf. C'est aussi une fleur qui annonce le printemps.

Pour réaliser cette image, j'ai choisi de disposer un bouquet de Jonquilles dans un petit pot ancien à la couleur crémeuse décorée de petites fleurs et j'ai opposé à la rondeur du bouquet, des feuilles qui sortaient en tout sens comme si elles voulaient s'en échapper pour ajouter à l'impression de naïveté, de maladresse. J'ai opté pour un fond de la même couleur que celle du pot, pour que, seul, le bouquet émerge.

86-©Isabelle-Souchet-2018

Puis j'ai photographié une jonquille en gros plan. C'est fascinant de s'approcher au plus près comme si on pouvait entrer dans la fleur, pour en saisir toute sa beauté. Après l'avoir trafiqué en la repeignant avec Photoshop, de l'agrandir à nouveau, de façon presque démesurée.

La taille de cette image à son maximum est 90x60 cm.

97-©Isabelle-Souchet-2018

Dans la composition de ce bouquet, au contraire, j'ai voulu rendre la sensation de nature un peu sauvage, luxuriante. D'herbes qui poussent en tous sens et qui s'imposent quoiqu'il arrive. Le vase est transparent pour donner à voir les tiges des fleurs et renforcer la sensation de végétal. Quelques Pois de senteur violets s'opposent au jaune des fleurs pour éviter l'uniformité. J'ai recadré l'image pour qu'une partie des fleurs et des feuilles soient coupées et que l'on ne sache pas exactement quelle est la forme du bouquet.

Isabelle Souchet©2018